Association des Cours
Constitutionnelles Francophones

Le droit constitutionnel dans l’espace francophone

Retour  |  Accueil  >  Actualités  >  Conseil constitutionnel du Cameroun : installation de l’institution

Conseil constitutionnel du Cameroun : installation de l’institution

Le 7 février 2018, le Conseil constitutionnel a été mis en place par le président de la République.

Selon le décret présidentiel, c’est le magistrat Clément Atangana qui va présider cette instance juridictionnelle chargée de statuer sur la constitutionnalité des lois.

Le nouveau président de la Cour est nommé, en même temps que les 10 autres membres.

Il s’agit d’Emmanuel Bonde, Joseph Marie Bipoun Woum, Florence Rita Arrey, Emile Essombe, Paul Nchoji Nkwi, Jean-Baptiste Bakousda, Bah Oumarou Sanda, Charles Etienne Lekene Donfack, Jean Fouman Akame et Ahmadou Tidjani.

D’après la loi, le Conseil constitutionnel comprend 11 membres désignés pour un mandat de six ans, éventuellement renouvelable. Les membres de cette instance sont choisis parmi les personnalités à la réputation établie. Ils doivent jouir « d’une grande intégrité et d’une compétence établie », indique la Constitution de 1996.

Notre newsletter

Inscrivez-vous pour être informé des dernières actualités de l'ACCF