Association des Cours
Constitutionnelles Francophones

Le droit constitutionnel dans l’espace francophone

Retour  |  Accueil  >  Actualités  >  Cour suprême du Canada : nouveaux emblèmes

Cour suprême du Canada : nouveaux emblèmes

Le 15 mars dernier, la Cour suprême du Canada dévoilait ses nouvelles armoiries, son nouveau drapeau et son nouvel insigne qui expriment visuellement son rôle, ses traditions et le principe d’indépendance judiciaire. La concession de ces emblèmes héraldiques par le héraut d’armes du Canada est un honneur conféré par la Couronne au Canada.

Le dévoilement a eu lieu à l’occasion d’une brève cérémonie dans la salle d’audience de la Cour suprême, en présence du très honorable Richard Wagner, juge en chef du Canada, et du héraut d’armes du Canada, monsieur Samy Khalid. Immédiatement après la cérémonie, le juge en chef Wagner a en outre hissé le nouveau drapeau sur le mât de l’est à l’extérieur de la Cour.

« Jusqu’à maintenant, la Cour utilisait les mêmes emblèmes que les pouvoirs exécutif et législatif de l’État canadien – à savoir les armoiries du Canada. Nous sommes convaincus que les emblèmes héraldiques dévoilés aujourd’hui permettent d’exprimer visuellement l’indépendance de la Cour suprême du Canada et le rôle qu’elle joue en tant qu’institution », a affirmé le juge en chef Richard Wagner.

Les emblèmes héraldiques ont été conçus par l’ancienne héraut d’armes du Canada, feue madame Claire Boudreau, et ils sont riches de symbolisme. La forme ronde de l’insigne, au centre, représente l’harmonie et la collégialité, alors que le fond blanc incarne les idéaux de transparence et d’accessibilité. Deux bandes verticales rouges représentent des chemins parallèles, évoquant les traditions de bilinguisme et de bijuridisme de la Cour. Ces bandes rappellent également la notion de respect mutuel et de paix représentée par le wampum à deux rangs.

« C’est avec grande fierté que je présente à la plus haute instance judiciaire du Canada ses propres insignes et son drapeau, » a déclaré Samy Khalid, héraut d’armes du Canada. « Ces nouveaux emblèmes héraldiques expriment l’identité de la Cour suprême : ils racontent son passé, son présent et son avenir avec éloquence et élégance. »

Les armoiries de la Cour suprême figureront sur tous les documents judiciaires, par exemple les jugements, les ordonnances et le bulletin des procédures. De plus, la Cour hissera le nouveau drapeau à l’extérieur de l’édifice, chaque fois qu’elle siégera.

FAITS EN BREF

  • La Cour s’est choisi comme devise « Justitia et Veritas » – Justice et Vérité – qui sont les noms des deux statues allégoriques qui montent la garde à l’extérieur, des côtés est et ouest de l’édifice.
  • Le principe de l’indépendance judiciaire est fondamental pour notre démocratie, ainsi que pour le maintien de la primauté du droit et des valeurs démocratiques du Canada.
  • Les armoiries reprennent les lauriers représentés dans l’insigne historique de la Cour, créé par le réputé architecte montréalais Ernest Cormier, qui a conçu l’édifice de la Cour suprême. L’emblème Cormier est gravé dans le dallage de marbre du hall d’honneur et il figure les lettres stylisées « S » et « C », entourées de lauriers.

Pour plus de renseignements, y compris des photos, la vidéo du lever du drapeau, des biographies et des renseignements complémentaires sur l’élaboration et le symbolisme de ces emblèmes héraldiques, veuillez consulter le site Internet de la Cour.

 

Sources des photos officielles : Cplc Anis Assari, Rideau Hall © BSGG, 2021, et la collection de la CSC

Notre newsletter

Inscrivez-vous pour être informé des dernières actualités de l'ACCF